top of page
Rechercher
  • cacote6

L’agglomération de La Tuque

Dernière mise à jour : 7 déc. 2022

L’agglomération de La Tuque est située au nord de la région administrative

de la Mauricie. Elle représente plus de 73% de tout le territoire régional. Celle-ci regroupe les municipalités du Lac-Édouard, de La Bostonnais, Ville de La Tuque ainsi que les deux communautés autochtones : Wemotaci et Obedjiwan. De plus, Ville de La Tuque est subdivisée en plusieurs secteurs : le secteur urbain, le secteur forestier de La Tuque, le secteur de La Croche, le secteur de Parent le secteur de Clova, le secteur de Carignan (Lac-à-Beauce) et le secteur de Rivière-aux-Rats. L’agglomération de La Tuque est un lieu propice pour la production forestière. Son économie repose principalement sur celle-ci. La Tuque est le principal fournisseur de bois de la région.

L’agglomération de La Tuque détient un fort potentiel de développement au niveau de l’agriculture. Parmi les types d’agricultures retrouvés sur le territoire, chacune détient des particularités et des méthodes de production différentes. Cependant, les terres agricoles doivent être protégées, puisque pratiquement toutes les bonnes terres sont utilisées et les possibilités d’expansion sont peu nombreuses.


Voici les différents types d’agriculture que nous retrouvons dans l’agglomération de La Tuque.

La production bovine et ovine

Celles-ci, majoritairement sur les terres agricoles, se retrouvent particulièrement dans le secteur de La Croche. Ces fermes sont généralement implantées au nord de la Ville, avec le potentiel d’agriculture nordique.


La production de fraises et de légumes

Les municipalités de La Bostonnais et de Lac-Édouard comprennent des secteurs agricoles très diversifiés qui valorisent la culture de fraises et de légumes. Le défi demeure le climat et l’attitude qui sont des particularités distinctes du Territoire du Nord, ce qui amène une divergence de production de plusieurs semaines comparativement à d’autres régions. Par ailleurs, la culture de fraises et de légumes du Lac Édouard est située sur un lieu rempli d’histoire ce qui rend cette culture attrayante pour l’agrotourisme.


La production de l’acériculture représente 18,4 % du territoire

C’est une croissance intéressante depuis les dernières années qui est causée par le potentiel acéricole constitué de plusieurs types d’érablières à savoir : Érablière à bouleaux jaunes (64,1 %); Érablière à érables à sucre et/ou rouges avec bouleaux à papier (22,8 %). L’eau d’érable est exploitée en haute-Mauricie de la fin de l’hiver au début du printemps.


Les cultures fruitières

La production des petits fruits de culture est émergente. Les bleuetières et les camérisiers représentent 21 % de la portion cultivée du territoire.


Les champignons PFNL

Finalement, les amateurs de champignons rendent la cueillette fort populaire. L’agglomération de La Tuque demeure un lieu propice pour les amateurs de produits forestiers non ligneux PFNL. Il s’agit de belles richesses naturelles sur le territoire. Le développement de l’agriculture locale est prospère.


Source : Plan de développement de la zone agricole (PDZA) - Ville de La Tuque


Par Vanessa Bellemare, conseillère

Service de développement économique et forestier

Ville de La Tuque

Comments


bottom of page